KOPPA
VS.
L'ALLANT DE SOI !

samedi 9 novembre 2013

Mouvement littéraire des raisins secs

Voila l'esprit :
- Manuel pour personnes décédées.
- Décédées ?
- Décédées.
- Je me demande d’où il vient ce bouquin, regarde la maison d’édition.
- Édition du manuel pour personnes décédées.
- Tu sais... J’crois pas qu’on ait survécu à l’accident.

(Beetlejuice)
Bon, j'ai mis une citation en rapport avec la littérature parce que c'est ainsi que tout commence : en rapport avec la littérature. Enfin ce que je veux dire c'est qu'au début des révisions on est vachement concentrer puis, au fil du temps, Belt commence à faire des petits ronds de poussières dans votre tête. 
Au début c'est juste une image trouvée sur la page sur L'Encyclopédie des Lumières de l'Encyclopédie Laroussee ligne qui vous semble amusante :
Anatomie. Planche extraite de l'Encyclopédie,
ouvrage dirigé par Diderot et d'Alembert.

Et puis ça continue avec une image trouvée sur la page du romantisme :
Le Romantisme ou le Monstre littéraire.
Lithographie (1824) de François le Villain,
d'après un dessin de Joseph Vigné.
(Bibliothèque nationale de France, Paris.)

A partir de là déjà Belt avait, avec le temps, commencé à faire son œuvre.
Et puis arrive le comment de consulté le dernier lien de la liste des mouvements littéraires. Etant déjà passée par : 
- l'Absurde ; 
- le Futurisme ; 
- l'Algérianisme ; 
- le Courant de conscience (la votre sombre petit à petit) ; 
- le Surréalisme ; 
- le Dadaïsme (du crottin de cheval ? De chevaux ? Je n'ai jamais su) ; 
- le Populisme ; 
- le Réalisme socialiste ;
- la Renaissance ; 
- la Littéraire catholique en France ; 
- la Littérature prolétarienne ; 
- le Roman jdanovien français, 
- l'Existentialisme, 
- l'Objectivisme, 
- l'École de Rochefort (comme Roquefort), 
- le Théâtre de l'absurde, 
- le Lettrisme, 
- la Lost Generation (un mouvement plein de promesse mais qui finalement était chiant et qui, selon les échos, avait une fin bidon, ah non... Ca c'est la série), 
- la Beat Generation, 
- le Nouveau roman, 
- la Nouvelle fiction (l'avant dernier de la liste, youhouuuu !) ;
- (et, enfin) l'Imagisme. 
Et puis là, vous ouvrez la page wikipédia et c'est le drame :  
L'imagisme est un mouvement poétique anglo-américain du début du XXe siècle qui souhaite s'affranchir de la tradition poétique romantique et victorienne en choisissant un langage imagé, une expression précise et directe.

Ezra Pound, un des chefs de file de l'imagisme.

Dans ma tête, Belt à fait trop de rond, il s'est mit au carré, ça ne tourne plus rond, mais alors plus du tout. Pourquoi cette image pour illustrer le mouvement ? 
Alors de la littérature je passe aux raisins : 
- Tu n’aimes pas les raisins ?
- Pas vraiment.
- Pourquoi ?
- Normalement ils sont ronds et juteux... Là on les a pressé, on leur a volé leur vie... Oh ! Ils sont encore sucrés, mais en réalité ce sont des fruits qu’on a humiliés. Je ne peux pas dire que je sois une supporter inconditionnelle des marchands de raisin.
- Est-ce que tu as vu ces raisins à la télé qu’ils font chanter et qu’ils font danser ?
- Ça me fait peur...
- Ouais, à moi aussi...

(Benny & Joon, Sam et Joon)

ET PUIS... 
- TU SAIS... J'CROIS PAS QU'ON AIT SURVECU A L'ACCIDENT. 

 Napoleon Dynamite

vendredi 8 novembre 2013

Il y a 129 ans naissait Hermann Rorschach

Mais le méchant... C'est toi le méchant Rorschach ! Enfin non, tu es un gentille un peu bourrin (et méchant... et violent) !
Et toutes les putes et les politiciens lèveront la tête et crieront : « sauvez-nous ».
Et dans un murmure je dirai « non ».  
(Watchmen, Rorschach).
Alors alors un couturière qui coud (c'est bien comme ça que ça se conjugue je suis allée vérifier) devant un miroir... 
Eh bim ! Comment tu interprètes ça ? Un petit rapport inconscient lié au symbolisme du taureau que l'on retrouve également dans la mythologie ? Ba je sais pas : si c'est inconscient... 
Google a de l'humour ! Et encore je ne vous ai pas mit les dinosaures qui joue au ballon ou le chat et la souris -enfin je ne sais plus si c'était une souris !
C’est une souris !… C’est un mulot !… C’est un lave-linge !… Que dis-je, c’est un lave-linge ?… C’est un rat des champs !
Mais si ! Quand il [spoiler] sauve l'avatar et qu'ensuite il [double spoiler] vole des citadins pour se nourri parce qu'il a plus ou moins été chassé de son bateau ! 
"Da da daaaaaaaa !" (Les Croods, Belt) Rhooo ! Mais si ! Cette adorable bête dans ce film d'animation sur des hommes préhistoriques -non, néandertaliens (je suis même aller faire une cherche sur le site du film pour avoir le nom de cette sorte de paresseux et le nombre exacte de "a" dans les différents "da" ! 

jeudi 7 novembre 2013

DIY - Cuisine cosmique

Pour : une personne ou plus selon l'envie
Temps de préparation : compter au moins 10mn
Temps de cuisson : aucun

Ingrédients : 
- un paquet de farine
- une couverture

Préparation : 
- Prenez un paquet de farine type 65. Biologique de préférence. Si vous en trouvez de production française c'est encore encore mieux ! 

Bon, j'ai pas trouvé d'image pour la T65
mais je pense que c'est aussi bon avec de la T80.

- Dehors, ouvrez-le à 23h47. Tenez-le bien et jetez la farine en l'air, secouez le paquet dans tous les sens jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien. Vous pouvez également lancer des poignets si vous préférez procéder ainsi mais c'est légèrement plus long. 
- Étendez votre couverture par terre et allongez-vous. 

Voila, vous n'avez plus qu'à savourer du regard la farine dans le ciel. 

Un bon roman est un roman riche en interprétations

Regarde cette vidéo ! Comme c'est mignon tout plein ! 


NON ! C'EST PAS MIGNON ! 
Pauvre petite chose... 

Une chouette dans la nuit... seule sur une branche... Dans une forêt où aucune autre forme de vie qu'elle n'est présente. Lorsque la petite chouette se retourne, elle a l'aire étonnée. Ses yeux cherche pendant quelques instants notre regard d'un aire absent comme si, inconsciemment, elle le sait déjà : elle sait déjà que c'est la fin pour elle. Son hululement reflète solitude et enfin, elle entame son dernier chant nocturne. 

Brille, brille, petite étoile
Comme j'aimerais savoir qui tu es ! 
Elle se sent partir, et, l'espace d'une seconde elle ferme les yeux. Lorsqu'elle les rouvre les nuages recouvrent déjà son monde mais elle peut y échapper. Elle peut encore s'échapper : elle qui semble déjà rendu si loin n'est pas obligée de souffrir, de lutter avec acharnement... 
Regardez son aire désespéré mais résigné. Regardez au fond de ses yeux, cette lueur qui vacille.  
Si haut au-dessus du monde
Les nuages épais se referment sur elle, c'est oppressant ! Envoles-toi petite chouette ! Vole vers le ciel pour rejoindre ton étoile : tu n'es plus seule désormais ! 
Comme un diamant dans le ciel
Elle flotte un moment dans le vide le regard sans expression. Elle attend. Serrait-ce enfin la lumière au bout des ténèbres ?

Brille, brille, petite étoile
Comme j'aimerais savoir qui tu es ! 
Elle lutte un dernier instant mais c'en est fini. Laisses-toi porter petite chouette, c'est comme s'endormir. Regarde, la mort est si douce, elle vient à toi... Un éclaire de compréhension passe dans tes yeux et enfin tu l'acceptes comme une vieille amie. Elle t'amène. 


Brille, brille, petite étoile
Comme j'aimerais savoir qui tu es !
Non, ne flanche pas maintenant ! C'est trop tard petite chouette ! Sur Terre, le froid à déjà engourdit le bout de tes ailes. 
Mais n'aie pas peut : c'est mieux ainsi croit moi, plus rien ne t'attendait là-bas. 
Si haut au-dessus du monde
Comme un diamant dans le ciel
Brille, brille, petite étoile
Comme j'aimerais savoir qui tu es !
Tu chutes... 
La petite chouette retourne dans son propre corps pour vivre ses derniers instants seules dans le froid, rassurée de savoir que la mort l'attend maintenant, elle lui fait signe. Elle lutte une dernière fois de façon instinctive pour rester en vie mais son cœur sait déjà qu'elle à trouvé la paix. 
Dors bien petite chouette, ferme à toujours tes yeux sur ce monde vide de vie. Dors pour toujours petite chouette : la mort t'attends maintenant. 

Vous avez vu l'aire désespéré de la chouette qui lutte contre cette sadique d'étoile ? Non parce que la j'ai fais Twinkle Twinkle Little Star ou l'allégorie de la mort mais ça aurait pu être Twinkle Twinkle Little Star ou l'allégorie du pervers narcissique ! 

Brille, brille, petite étoile
Comme j'aimerais savoir qui tu es !
UNE GENTILLE ETOILE QUI VEUT ETRE TON AMIE
Non ! Je rigole ! Vous y croyez vraiment, vous ? 

Brille, brille, petite étoile
Comme j'aimerais savoir qui tu es !

TA MOOOOORT !


Brille, brille, petite étoile
Comme j'aimerais savoir qui tu es !

UN PERVERS NARCISSIQUE : JE VAIS TE DÉTRUIRE ET TU VAS PLEURER TA MÈRE !


Visionnez à nouveau cette vidéo.

Bien. Je vous propose également de faire la chose suivante : 
1 - ouvrez cette vidéo
2 - regardez l'image ci-dessous. 
Flippant, non ? 
Oh, j'ai oublié le petit trois. Je recommence : 
1 - ouvrez cette vidéo
2 - regardez l'image ci-dessous ; 
3 - entrez dans mon esprit, voyez avec mes yeux ! 
Alors ! Flippant non ? (vous avez vu le regard de cette étoile ? Mais c'est pas saint !)

Elle a même pas de nez : comme Voldemort !
Si c'est pas un signe ça ! 

vendredi 28 juin 2013

Commentaire

Tout en bas pour plus d'explications.
J'aime bien l'internaute (le site) parce qu'il donne généralement une bonne compréhension du mot (et surtout parce qu'il donne les synonymes du mot en question et que j'adore les synonymes) ! 

Tout cela pour vous dire que je suis allée voir la définition de "commentaire" : 
commentaire, nom masculin
Sens 1 Explicationremarque sur un texteun événement, une situation...
Synonyme éclaircissement
Anglais (explication) commentary, (observation) comment
Sens 2 Observation.

Donc, si j'en crois ses explications, les cas suivant ne sont pas des commentaires : 

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 16* 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29** 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74
**** il y a bien un moment ou on s'emmêle les pinceaux j'imagine (bien)
** 29, boeuf !

*** même pas un chiffre rond

Y'a même pas de lettres ! Mais comment tu veux commenter quoi que ce soit de cette façon O_O ! Mesdames et Messieurs, voici ce qu'on appelle communément chez les désespérés des commentaires : un échange de chiffres (si si ça existe, et non, ces gens ne deviendrons pas des dealers de drogue ou autres substances étranges : le dépistage de la délinquance chez les jeunes dès leur premières années ce n'est pas ça) !

Ceci non plus ne fait pas partie de ce que l'on peut appeler "des commentaires" : 
- lol
- mdr
- c vre
- canon
Puisqu'ils ne donnent aucune "explications, remarques sur le texte, l'événement ou la situation". A part si vous jugez que "lol" est une bonne explication et que "canon" est une remarque acceptable U_U.

P.s : pendant qu'on est encore sur l'internaute : (il fallait bien mettre un peu de couleurs)
facho, adjectif
Sens 1 Qui est fasciste.
Synonyme fasciste
Anglais fascist
fascisme, nom masculin
Sens 1 Régime autoritaire établi par Mussolini en Italie de 1922 à 1945 [Politique].
Synonyme dictature
Anglais fascism
Sens 2 Idéologie totalitaire [Politique].
Synonyme totalitarisme
Anglais fascism
Il faudrait peut être arrêter d'utiliser "facho" à toutes les sauces. J'ai l'impression que c'est l'insulte bateau mais, du coup, elle banalise la vrai.

Je vous met un gif mignon pour finaliser cet article : 

Bon. Finalement il serra en haut parce que je n'arrive pas à le faire descendre (ne commentez pas cela avec "lol" ou "mdr"...). 

jeudi 27 juin 2013

Pas de chien.

A la base la carotte était censée être ensablé en partie mais comme j'aime bien voir des carottes entières je n'ai pas pu le faire. De coup pour que cela ne face pas trop étrange je l'ai mise dans le ciel. Ainsi personne ne peut demander pourquoi est-ce qu'il y a une carotte dans le sable. Je voulais aussi mettre un chien bleu mais comme je n'aime pas les chiens je ne l'ai pas fais. J'aime bien les déserts parce que c'est calme. Par contre ils m'angoissent. Mes déserts préférés (et de loin) sont les toundras. J'aimerai bien en voir une grande de mes propres yeux un jour. Si je faisais des études scientifiques peut être aurai-je plus de chance que cela se réalise. Bon. En tout cas pas de chien. 

mercredi 26 juin 2013

Etrange ? Vous avez dit étrange ?


Je regardais et enregistrais des gifs de ce site sur mon ordinateur quand je suis tombée sur quelque chose de vraiment étrange.

En effet, il semblerait qu'un culte soit voué 
à Nigel Thornberry !

Appelé Nigel Delajungle en français, ce personnage du dessin-animé La Famille Delajungle est marié à Marianne Delajungle.
Ensemble il forme un couple de documentaristes passionnés par leur métier qui n'hésitent pas à braver les éléments et les dangers pour réaliser un reportage sur un animal rare ! Oh yeah !

Bon, il a un look un peu spécial mais était-ce un raison pour lancer le Nigel Thornberry Smashing O_O" ? 
Tout à commencé avec ça (sur le site dont j'ai mit le lien plus haut) : 

Mais quelle horreur !


Avouez que c'est un peu flippant (je ferrais une recherche sur la nature du mot "flipper"). Alors j'ai fait des recherche parce qu'une image dans ce genre c'est un hasard, deux c'est un mouvement (parce que deux c'est déjà "des"). 

Et je suis tombée sur des choses que vous n'auriez même pas imaginé ! Il y a même un site (ah non, plusieurs pages internets en fait) juste avec des Nigel Thornberry Smashing ! Aaarg ! 

Celui-la est carrément flippant U_U" ! 

Bon, je vous passe une petite vidéo pour résumer tout ça : vous allez comprendre l’ampleur des dégâts ! 


Pourquoi tant de haine ? Aujourd'hui : Harry Potter !

Harry Harry Harry ! Aujourd'hui je vais te dire tous ce que j'ai sur le coeur mais surtout dans l'esprit, parce que mon coeur n'est pas à côté de mon cerveau et que c'est lui qui m'a tout dit. 

Pourquoi les sorciers, qui normalement sont censés être plus développés que nous (eux non pas eu besoin de Descartes pour comprendre cette histoire de morceau de cire puisqu'ils ont les cours de métamorphoses) semble n'utiliser qu'un petit pourcent de leur potentiel ? Disons 50%.  
Laisses-moi m'expliquer. 

Les Weasley ont une veille maison où la place semble manquer. 
Les Malfoy ont un manoir (chouette, j'aime bien les manoirs -vous avez vu celui de Gourin ?). 
Les Weasley ont une tente magique avec beaucoup de place à l’intérieur. 
Les Weasley sont des magiciens. 
Vous avez la même conclusion que moi ? 


Vous avez déjà imaginé qu'un jour vous receviez une lettre de Poudlard ? Que feriez vous après avoir réglé les formalités d'inscriptions ? Vous apprendriez tout ce que vous pourriez non ? 
- sorts pour faire le ménage ; 
- sorts de réparations ; 
- sorts de communication ; 
- sorts de réparations ; 
- sorts rigolo... (j'ai mit ça en italique pour changer)
Mais non ! Harry Potter, qui a été maltraité une bonne partie de sa vie, ne semble pas vouloir sortir de sa situation en étant bon à l'école pour être ensuite autonome le plus vite possible et préfère se reposer sur ses capacités naturels. Bon à rien. 

Pour écrire à la plume ? C'est long et sa bave. Personne ne connait le stylo plume ? Le bic à la limite ? Non. Tant pis. 

Ce que je ne comprends vraiment pas c'est que les sorciers ne semble pas détenir quoi que ce soit d'informatique. Ni même chercher à en détenir. 
Si, à la limite, aucun sorcier n'était sang-de-bourbe cela passerait : aucun sorcier ne connaîtrait vraiment le monde moldu. Hors ce n'est pas le cas et pourtant aucun ne semble avoir eu l'idée de créer un lecteur mp3 magique ! Ni même un ordinateur ! 
Il y a bien la voiture d'Arthure Weasly (et encore ce ne compte pas vraiment) et les autres sorciers voient ça comme quelque chose de dangereux (Sam, c'est celui qui conduit : Sam, c'est celui qui ne boit pas) et vraiment étrange ! 

Pourquoi les sorciers pauvres ont-ils l'aire crasseux et mal logé ? La seule explication possible serrait que les riches sorciers sont intelligents et les pauvres stupides. 
Explication : quand on sait qu'un sort permet de réparer et laver un habille et que les sorciers pauvres ne le font pas c'est forcement qu'il doit y avoir un problème de mémoire ou de niveau intellectuel pour cela ! Sans être méchante quand on peut utiliser la magie pourquoi s'en priver ? Surtout pour des choses aussi simple que cela ! 

Il y plein d'autres exemples à relever. Les sorciers semble déterminer à s'autocompliquer la vie O_O ! 


dimanche 23 juin 2013

Le tragique est comique

Chaque jour, des millions de mes frères meurent sur Terre. On nous tue mais personne ne parle de génocide et pourtant, lentement, nous disparaissons. Nous sommes les boucs émissaires de votre société. Vous cachez votre barbarie à notre égare derrière les rideaux du bien paraître mais, en privé, vous comparez vos moyens de nous exterminer. Savez-vous seulement ce que vous faîtes et quelles en sont les conséquences ? 

Pourquoi ? 

Pourquoi tant de haine à notre égare ? Qu'avons-nous fait de si répréhensible ? Nous résistons, nous nous enracinons. Nous avons le droit d'être là où nous sommes. Votre histoire est liée à la notre, nous n'avons jamais cherché votre reconnaissance. Laissez-nous en paix. Vous ne faîtes que suivre les autres. Vous ne savez même pas quand et où a commencé ce massacre. Vous êtes manipulés par une propagande vicieuse dont vous ne soupçonnez même pas l’existence. 

Quand cela cessera-t-il donc ?

Chaque jour des millions de mes frères meurent sur Terre.
Vous êtes responsable.



et cetera || et des ratons laveurs
et patati et patata || et tout le saint-frusquin
et tutti quanti || et tout le tralala


Qui êtes-vous ? Vous.
Qui sommes nous ? Je ne vais pas vous mâcher le travail tout de même.
Ha ha ha !

Vendredi j'étais -légèrement trop- contente.

Ecoute et tais-toi. Je ne veux plus t'entendre dire que je devrais être plus moi. Foutaise ! Heureusement que je n'avais pas l'esprit assez claire pour m'exprimer à ce moment la : cela aurait prit trop de temps alors que j'avais envie de dormir. 

Le vase de Rubin. Le rapport à la perception. 
Admettons que j'écrive une autobiographie. 
- Certaines choses ne serraient pas tout à fait écrites comme elles se sont réellement passées car pour cela il faudrait décrire chaque événements selon différents point de vue. Ce serrait long.
- Autre problème : je pourrais aisément mentir. Ce serrait mieux pour moi et pour le lecteur qui aurait quelque chose de plus attrayant à lire.
- Je pourrais omettre certaines choses que je ne jugement pas importantes ou que je n'aurais pas le courage de mettre.

Admettons que je face un autoportrait numérique. 
- Je pourrais mentir sur mon identité ou juste changer quelques détailles.
- Je pourrais simplement ne pas parler de moi et montrer une série de photo sur ma collection de doudous ou sur le potager de mon jardin. Qu'importe.

Admettons que j'écrive une autobiographie. 
Admettons que je face un autoportrait numérique. 
Tout ce que j'y mettrai, tous mes choix, serraient personnelles. Qu'ils montrent la réalité telle que vous l'avez vécu, telle que je l'ai réinventée, telle que j'aurai voulu qu'elle soit, telle que je l'aurais amélioré, telle que je l'aurais rendu plus attrayante, telle que je l'aurais romancée, telle que je l'ai vécu...
Finalement qu'importe le rendu : il serrait finalement le reflet attendu de moi pour ce genre de travail.

Admettons que dans la vie de touts les jours chacun de mes choix soit pesés. Plus ou moins rapidement, plus ou moins réfléchis. Bon. Qu'importe le rendu : il serrait finalement le reflet attendu de moi. Par moi.

Bien. Je suis contente que ceci soit mit au claire. 

Moi et moi. L'un se montre plus que l'autre dans certaines circonstances. 

samedi 15 juin 2013

Purée morbide

Yo, his palms are sweaty, knees weak, arms are heavy
There is vomit on his sweater already
Mom's spaghetti, he's nervous
But on the surface he looks calm and ready
To drops bombs, ...
- Eminem, Lose Yourself -

Il semblerait que Eminem ait été attends de stresse psychosomatique.


dimanche 9 juin 2013

« Une vraie amie n'est pas quelqu'un qui recolle ta peau mais qui l'empêche de tomber. » -Estrela-

Tape 1 si tu me détestes.

Tape 2 si tu es indifférent.

Tape 3 si tu m'aimes bien.

Tape 4 si ça ne te dérangerait pas de sortir avec moi.

Tape 5 si je t'attire.

Tape 6 si tu as envie de m'embrasser.


Et vous ? Sur quoi basez-vous votre amitié ? Pour vous aider à y voir plus claire et à faire le tri dans vos connaissance je vous propose cette petite grille de notation : 

CONFIANCE /5
TEMPS PASSE ENSEMBLE /5
FOURNITURE /5
POINTS COMMUNS /5
RIRE /5
ACTIVITÉS COMMUNES /5
DIALOGUE /5
NON AGACEMENT /5

Je vous entends crier scandale. C'est amusant. 
Ah. Un petit silence. Ne me dites pas que... Non ? Vous êtes vraiment en train de noter un(e) de vos ami(e) ? 

Tape 7 si tu m'adores.
Tape 8 si tu tiens à moi.


Tape 9 si tu m'aimes.
Tape 10 si tu me veux.

Tape 11 si je suis tout pour toi.

Un petit exemple : avec une de mes camarades imaginaire inventée exprès pour cet exemple mais très inspirée de la réalité.

CONFIANCE 2/5 : elle a tenu sa parole pour un de ses engagements envers moi mais ce n'est pas pour autant qu'elle a gagné ma confiance. 2/5 est normale et juste. 
TEMPS PASSE ENSEMBLE 1/5 : je la vois tous les jours sans pour autant la côtoyer.
FOURNITURE 3/5 : elle me donne des gâteaux quand je la regarde avec insistance. 
POINTS COMMUNS 1/5 : je respecte sa passion et j'aime ce qu'elle fait. Mais nous n'avons aucun autre point commun particulier à noter. 
RIRE 0/5 : je ne me souviens pas avoir rigolé avec elle.
ACTIVITÉS COMMUNES 1/5 : nous sommes dans la même classe. 
DIALOGUE 0/5 : nous ne parlons pas souvent ensemble.
NON AGACEMENT 0/5 : son comportement m'agace souvent. 

TOTAL : 8/40 donc 4/20

Tape 12 si tu ne peux plus te passer de moi.
Tape 13 si tu penses m'avoir un jour.
Tape 14 si tu as peur de me perdre.

Un deuxième petit exemple plus flatteur : avec une de mes camarades imaginaire inventée exprès pour cet exemple mais très inspirée de la réalité.

CONFIANCE 5/5 : je ne vois aucune raison de ne pas lui faire confiance. 
TEMPS PASSE ENSEMBLE 4/5 : nous nous voyons souvent. 
FOURNITURE 2/5 : elle a déjà refusé de me donner un bout de clémentine (à part le pourrit) mais qu'elle m'a déjà donné des raisons secs. 
POINTS COMMUNS 3/5 : nous partageons évidement certaines choses découvertes avec le temps. 
RIRE 5/5 : aucune explication, nous devons avoir un humour proche surement.
ACTIVITÉS COMMUNES 3/5 : nous avons déjà mené des activités ensemble. 
DIALOGUE 5/5 : nous parlons souvent de tout et surtout de rien. 
NON AGACEMENT 4/5 : le point manquant et du à son caractère qui l'a pousse à s’énerver assez rapidement. 


TOTAL : 31/40 donc 15,5/20



Tape 15 si tu veux qu'on se voie.
Tape 16 si tu veux passer ta vie avec moi.
Tape 17 si tu espères quelque chose de moi.

Fafnir den Drachen

Nous vaguement apprit l'histoire de Siegfried en cours d'allemand et j'en ai profité pour faire de cette histoire un cas (un ka, un ca, un qa, un qua, un kas, un cas, un qas, un quas, un kha, un cha, un qha, un quha, un kah, un cah, un qah, un quah, LES INCAS) !
Voila les grandes lignes de l'histoire de Siegfried et Fafnir den Drachen (comprendre Fanir le dragon) : Siegfried est un guerrier qui tue sauvagement Fafnir avant de se baigner dans son sang. Il se marie ensuite avec une princesse.


Mais voyez au-delà des apparences !

Pouvons-nous réellement savoir ce qui c'est réellement passé ? L'histoire ne nous tromperait-elle pas ? « L’histoire est écrite par les vainqueurs. » a dit un jour Robert Brasillach. Mais qui l'as écrite ?  Siegfried est-il vraiment le héro que nous connaissons ? Est-il seulement un héro ? Voici plusieurs théories qui pourraient expliquer ce qui c'est réellement passé ce jour-là...

Et si... Siegfried était un dangereux psychopathe ?
Dans l'histoire de Siegfried et de Fafnir den Drachen, Siegfried, après avoir tué Fafnir se baigne son sang. Bon, admettons que Fafnir était méchant... Etait-ce une raison pour faire preuve d'autant de barbarie ? Entre tuer un ennemie et se baigner dans son sang il y a tout de même une différence !
Certain argumenteront en disant que se baigner dans le sang du dragon permit à Siegfried de devenir invincible en tant que guerrier. Mais réfléchissez : si le sang d'un "dangereux" dragon rend invincible, ne pensez-vous pas qu'il y ait alors une raison pour que celui-ci soit protégé ? Personne ne s'est dit qu'il y avait une raison à cela ? Qu'aucun n'humain ne devait mettre la main dessus ? Que le pouvoir rend tyrannique ?
Admettons que Siegfried en avait vraiment besoin (pheu ! un caprice selon moi) : avait-il vraiment besoin de tuer Fafnir pour cela ? Un peu de savoir vivre que diantre !
Pourquoi Fafnir devrait-il être le méchant de l'histoire ? Siegfried s'est-il seulement donné la peine d'essayer de comprendre ce dragon ? D'une façon ou d'une autre Siegfried nous apparaît comme un psychopathe. Mais cette version n'est pas la plus terrible. Au contraire, nos héros ont souvent les mains sales. Ce n'est pas nouveau.

La version suivant ne manquera pas de vous surprendre (a part si vous avez la conversation qui a inspiré cet article).

Et si... L'histoire était plus tragique que cela ?
Imaginez que Siegfried aimait Fafnir mais que Fafnir et la Princesse étaient déjà amoureux. Cela aurait pu s'arrêter là. Mais Siegfried, comme nous l'avons vu plus haut, est un type dangereux. Alors, fou de jalousie, il aurait tué Fafnir, préférant le voir mourir plutôt que de la voir aimer quelqu'un d'autre (comme dans les films), puis, comme tout dangereux futur tyran, il aurait forcé la Princesse au cœur brisé à l'épouser. Parce que c'est plus fun. Sinon comme expliquer qu'elle ait voulu épouser un type qui se baigne dans le sang de ses adversaires ?


Et si... Il c'était Roméo et Juliette avant l'heure ?
Siegfried aimait Fafnir et Fafnir aimait Siegfried. C'est beau ! Mais leur famille était contre cette union contre nature ! Par un machiavélique complot (et je ne pèse pas mes mots car le sens du mot "machiavélique" n'est peut être pas bien utilisé dans ce contexte), la princesse aurait fait croire à Siegfried que Fafnir l'avait trahi. Elle dit à Siegfried que Fafnir préférait l'honneur des siens à cet amour impossible ou alors qu'il ne l'aimait pas depuis le début et ne l'avait trompé que pour rester en vie, abusant ainsi de ses sentiments les plus romantiques ! Siegfried, rendu fou par cette révélation, aurait alors tuer Fafnir puis, se rendant compte de son acte, se serrait baigné dans son sang, acte désespéré pour devenir invincible et pour devoir se rappeler chaque jour de son amour perdu.


Et si... Nous étions Fafnir ?
Après avoir exposé plusieurs de mes arguments à Mademoiselle K. celle-ci m'a dit que l'histoire était sûrement juste ce qu'elle était et que Siegfried avait bien fait de tuer Fafnir qui causait beaucoup de dommage et ravageait la terre. Mais ne ravageons-nous pas nous aussi la terre ? Quand Siegfried viendra-t-il nous ? Je vois d'ici le dangereux psychopathe, peut être une secte ou peut être des extra-terrestres, nous tuer un à un parce que nous causons trop de dommage. Fafnir a-t-il eu son mot à dire ? Non.
Alors soyez logique et le jour ou un peuple extra-terrestre nous tuera pour donner la preuve qu'il est brave à une autre planète et ainsi former une alliance. rester tranquille et ne faite rien.

jeudi 30 mai 2013

Juste pour briller en société.

DA DA DA


Cet article serra publié lorsque je prendrai mon petit déjeuné à 95 km de chez moi. 
La magie du lin format tique (c'est petit). 


DA DA DA

dimanche 26 mai 2013

Quelques chiffres ou des recherches google.

Voici les résultats d'une petite recherche aussi amusante qu'inutile sur un moteur de recherche : 
*  97000000 résultats pour winnie

Et voici dans les hâtives conclusions que l'on peut en tirer.  Les gens préfèrent  : 
- Winnie l'Ourson à Cruella ; -> c'est l'introduction U_U
- les chevaux vivants aux morts ; "bonne blague" porte bien son titre n'est-ce pas ?
- le travail aux drogues ; attention petits gens : le travail peut être une drogue !
- les sextoys aux grilles-pains ; l'utilisation n'est pas la même en effet...
- la mort au vivant ; c'est plutôt malsain comme différence de chiffre ! 
- Freddy au vivant ; Freddy Freddy Freddy reviens ! Freddy reviens parmi les tiens ! 
- le sexe au yaourts ;  je sais que ce n'est pas le même catégorie mais c'est amusant à dire U_U
Et enfin mon préféré : 
Les gens se soucie plus de l'épilation que du réchauffement climatique sur Google. Tout est dit !

samedi 18 mai 2013

FM 88.65

Faire trois tours sur soi-même
Frapper deux fois dans ses mains
Sauter une fois. 

N'est-ce pas formidable ? 


Mettre un premier miroir en face d'un de ses camarade. 

N'est-ce pas formidable ?
Mais... Mais quel rapport ce piano crescendo peut-il avoir à faire à ma situation ?

Dessinez un triangle équilatéral. Puis dessinez un deuxième triangles équilatéral dans ce premier triangle qui a pour extrémités les milieux des trois côtés de premier triangle. Vous voila maintenant avec quatre triangles équilatéraux de tailles égales. Dans les trois triangles sur les côtés, c'est à dire dans les triangles équilatéraux dont deux côtés sont la moitiés du premier grand triangle équilatéral, dessinez d'autres triangles équilatéraux. Recommencez l'opération : dans les triangles sur les côtés, c'est à dire dans les triangles équilatéraux dont deux côtés sont la moitié d'un côté du triangles équilatéral dans lequel vous le dessinez, dessinez d'autres triangles équilatéraux qui ont pour extrémités les milieux des trois côtés du triangle dans lequel vous les dessinez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez. Recommencez...

vendredi 17 mai 2013

Syllog - Paralog - Soph - isme... Isme ? ISME !

Aujourd'hui gros coup de blues. Peut être influencera-t-il mon Jazz ? 
J'avais prévu de publier l'article suivant mais du coup je ne le ferrais pas. Je boude. Avec une chaise.
Je suis rentrée chez moi. Fatiguée. Je suis allé consulter mes mails. J'appréhende toujours avant de consulter mes mails. Pourtant je ne suis poursuivie par personne d'autre que ceux que j'ai invité à le faire. Inscription Post-Bac. Ah. Je ne peux plus reculer maintenant que je l'ai vu : je suis obligée de l'ouvrir ! Je regrette déjà alors que la page est en train de charger. Même pas deux secondes. Le temps des regrets passé je regrette encore. Mais pas la même chose. Non, j'ai juste encore raté une date, la dernière m'a coûtée 70€ et un dossier dans les fichiers de moqueries de mon Pôpa. D'ailleurs, ce soir, il l'a ressortie. 
Voila. D'habitude je ne met pas ma vie. Mais j'ai fait un compromit en me disant que le style devait être intéressant. Je vous met en bonus la définition de l'effet cathartique. 


cathartique, adjectif

Sens : qui purge.



tra la lou L'ARTICLE EN QUESTION ~ tra la lou

Tous les hommes sont mortels ;
Or Socrate est un homme ;
Donc Socrate est mortel

Ce syllogisme reste un syllogisme tant que nous validons que tous les hommes sont mortels. Ce qui, en fait, n'est pas vérifiable puisque pour être sur que tous les hommes sont mortels il faudrait tous les tuer ! Et bing ! 
Apparemment John Stuart Mill dans A System of Logic (1843) serrait d'accord avec moi [#]. Je n'étais pas au courant jusqu'à maintenant puisque je ne parle jamais à John. Mais bon... Monsieur Mill cela de tout syllogisme apparemment [#]. 

Récapitulatif des inférences (si... alors...)

Les types de raisonnement rigoureux : 

Syllogisme (déduction)

Les types de raisonnement faux : 

Paralogisme (involontairement faux)
Sophisme (volontairement faux -ah les méchants !)

« RANTANPLAN Le chien plus bête que son ombre »
Tous les chiens sont plus bête que leur ombre ; 
Or Rantanplan est plus bête que son ombre ; 
Donc Rantanplan est un chien.
C'est vrai jusqu'à ce que :
Tous les chiens sont plus bête que leur ombre ; 
Or [vous*] êtes plus bête que son ombre ; 
Donc [vous*] êtes un chien.
* : Vous pouvez faire des variantes : votre chat, votre voisin, Averell Dalton...

« KOT »
Tous les habitants de la planète Terre sont des poulets ; 
Or nous sommes des habitants de la planète Terre ; 
Donc nous sommes des poulets. 
Ce qui est valide jusqu'à ce qu'on se rende compte que tous les habitants de la planètes Terre ne sont pas des poulets. Pas encore.

Toute la différence entre la vérité et la validité :
Syllogisme : 
A => B [ Or C => A [ Donc C => B
VALIDE* MAIS PAS TOUJOURS VRAI
Paralogisme : 
A => B [ Or C => B [ Donc C => A
PEUT ÊTRE VRAI** MAIS PAS VALIDE
* : la validité est la résultante de conditions de forme (respect de la procédure d'adoption de la norme) et de fond (respect des règles de droit supérieures).
** : la vérité c’est l’adéquation de ce que l’on dit ou pense avec ce qui est réel. 

Ne trouvez-vous pas cela fun ? Si vous en avez d'autres syllogismes ou paralogismes faites-les partager (bien  sûre qu'il y en a d'autre mais encore faut il qu'ils soient amusant) ! 

jeudi 9 mai 2013

Alan ou la passion des perroquets

Le titre n'a aucun lien avec ce qui va suivre.



Si vous aviez l'occasion, d'un coup de baguette magique, de devenir aussi sage que certains moines indiens (l'image est meilleure que celle des Saints chrétiens -pas très parlante pour la majorité), le feriez-vous ?


Cette question qui peut paraître sotte est en fait assez complexe dans le sens où : 
• Devenir un sage nous paraît austère car le renoncement à nos biens, à nos aventures (dans plusieurs sens du terme) nous paraît impensable ! 

Exemple : avez-vous déjà vu un moine indien lire du George R. R. Martin ? La réponse est assurément non. Comment renoncer aux intrigues captivantes qu'il met en place ?

• D'un autre côté, être un sage vous "éveillera" donc vous n'aurez plus besoin de vos biens car ils vous paraîtront futiles ! Vous aurez dépassé tout ce qui vous paraissait impensable de perdre. 
Exemple : nous pouvons comparer le fait de devenir un sage au fait de la perdre la mémoire : vous ne pouvez pas regretter d'avoir perdu la mémoire car (sans prendre en compte les éléments extérieurs) vous ne vous souviendrez plus de l'avoir perdue.

 Relisez maintenant  l'interrogation  ci-dessus et réfléchissez-y bien (même si « la magie mon garçon, ça n'existe pas ! »).
 

Le titre n'a aucun lien avec ce qui va suivre.
L'article n'a aucun lien avec ce qui va suivre.